Road trip jour 3 – de Myall Lakes à Macksville

Deuxième réveil dans notre maison ambulante et quel réveil… Tranquille au bord du lac au milieu de la forêt avec le lever du soleil. Tranquillou et plutôt sympa quoi quoi ! Après notre départ, nous décidons de passer la matinée vers le coin du parc qui s’appelle Seal Rocks et nous commençons par aller au Sugarloaf point. C’est un point de vue tout simplement magnifique. Nous sommes obligées de garer le van en bas au bout du chemin mais la montée vers le phare est déjà superbe avec les vagues de l’océan qui s’éclatent contre et entre les rochers. Une fois arrivées, le point de vue est vraiment génial, l’océan est à perte de vue… et ça fait presque peur d’ailleurs ! Là nous croisons un gentil couple de personnes âgées qui nous racontent plein d’anecdotes. Et pendant que nous sommes en train de mitrailler chaque recoin avec nos appareils photos, le vieux monsieur nous appelle près de lui et nous montre au large… des baleines ! Et oui, c’est pendant cette saison qu’elles remontent vers le nord parce qu’il fait trop froid pour elles au sud de l’Australie. Du coup, ben on passe à peu près une heure au phare à épier les baleines. Le spectacle est juste top ! (papa, maman, Maxime, si vous passez par là, n’ayez pas les boules et ne repensez surtout pas à nos longues heures d’attentes dans le froid au Canada pour voir les baleines… lol). Après ce superbe stop, nous redescendons sur la plage de Seal Rocks. Je vais tremper mes pieds dans l’océan (que du bonheur) et on mitraille le groupe de pélicans de la plage.

   

    
    
   
  

Notre stop de l’après-midi est la ville de Port Macquarie. Bon ben autant ne pas vous mentir, il n’y a rien à faire dans cette ville, youpi ! Cependant, un truc nous intéresse quand même (et est conseillé par le Lonely Planet) : l’hôpital des koalas. Alors oui à première vue ça peut paraître étrange mais en fait il s’agit bien d’un hôpital ou centre de soin pour koalas. Nous nous rendons donc sur place et attendons 15h d’avoir une « visite guidée«  des enclos où sont les koalas malades. Cet hôpital a en fait été crée il y a plus de 40 ans par un particulier, ou plutôt une particulière et avait pour but de récupérer et de soigner les koalas victimes de divers accidents. Aujourd’hui l’hôpital a énormément grossi et compte plus de 130 bénévoles à son actif. L’établissement ne fait pas de profit et fonctionne sur la base de donations de particuliers ou professionnels. Ils ont également un numéro de téléphone à disposition pour que n’importe qui dans la région de Port Macquarie puisse les contacter s’il heurte un koala ou en voit un mal en point sur la route ou dans la forêt. Les bénévoles viennent ensuite chercher l’animal et le ramènent à l’hôpital afin qu’il soit examiné, traité, suivi et, si possible, dans le meilleur des cas, relâché plus tard en forêt. Lors de la visite guidée, nous avons pu voir une dizaine de pensionnaires et avons eu droit à l’histoire de chacun d’entre eux. Beaucoup de koalas présents dans le centre ne seront malheureusement jamais relâchés car trop vieux, aveugles ou encore amputés. Mais d’autres, des plus jeunes ou des animaux dont le traitement touche à sa fin pourront être réinsérés dans leur habitat naturel. La visite de cet hôpital était extrêmement intéressante et très touchante. On a beaucoup aimé !

   

   

Pour le dodo du soir, nous avons dormi sur un parking dans la bourgade de Macksville à proximité d’une rivière, plutôt sympa même si nous n’étions pas vraiment sûre que l’endroit soit autorisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s