Nouvelles découvertes à Londres #1

Lors de mon dernier voyage à Londres (dont je vous parle ici, ici ou là), je suis allée dans certains endroits où je n’étais jamais allée et j’ai fait quelques chouettes découvertes:

Le British Museum:

Quatre voyages à Londres et je n’y avais jamais mis les pieds, shame on me! Le British Museum est un endroit tout simplement incroyable. Quand on rentre par la King’s Court, la bâtisse est magnifique, imposante, impressionnante. On sait avant de rentrer que le musée est immense, cela fait penser au Louvre. Malheureusement je n’ai pas eu assez de temps pour le visiter donc j’ai simplement fait le tour de la rotonde, monté les marches et vu deux salles consacrées à l’Egypte Ancienne. La prochaine fois que je retourne à Londres, pour sûr j’y consacrerai une journée entière. Très belle découverte en tout cas!

Stamford Bridge:

Nul besoin d’expliquer aux fans de football ce qu’est Stamford Bridge, mais pour les autres, il s’agit du stade de l’équipe de Chelsea. Mais, comment dire… en fait, vu de l’extérieur, le stade ressemble à tout, sauf à un stade. On dirait plutôt de grands immeubles. Le complexe sportif est impressionnant. Et même pour moi qui ne suis pas forcément amatrice de foot, c’est sympa à voir et pourquoi pas même, à visiter! Une fois encore, pas le temps de visiter alors nous avons fait un tour dans l’immense boutique (sur 2 étages) dans l’espoir d’apercevoir un bout de pelouse mais non… Ce sera pour une prochaine fois!

Le parc olympique:

Le parc olympique a été crée à l’occasion des jeux olympiques de 2012 qui se sont déroulés à Londres. Le complexe est un peu excentré du centre ville (mais enfin pas trop, il se situe en zone 3) et fait un peu perdu au milieu de rien. En effet, l’East End de Londres est un quartier en pleine expansion et donc, constamment en travaux. Nous avons eu accès à la (très moche) tour olympique. Ce n’est pas très intéressant à faire, m’enfin on a quand même une vue sur Londres, la Tamise et l’O2 Stadium. Le reste du parc est assez désert mais pas mal d’espaces verts sont aménagés, on sent que les constructeurs ont fait des efforts. Le coup de coeur revient au complexe aquatique, très beau, qui ressemble à un coquillage. Et pour celles qui n’en n’ont rien à faire du parc olympique, un immense centre commercial est à votre disposition juste à côté.

Twickenham Stadium:

Tant qu’on est dans les stades, restons-y (et oui c’est ça de partir en week-end avec un petit frère fan de sport)! J’ai eu l’occasion en 3 jours d’aller 2 fois à Twickenham: au Stoop, le « petit » stade, domicile des Harlequins et le grand Twickenham, le vrai quoi. Twickenham est un stade aussi grand que le stade de France mais qui, selon mon frère, fait plus stade que le stade de France. Allez comprendre! En tout cas le système est bien organisé, beaucoup de bornes aux portes, des escalators pour accéder aux gradins et des tribunes couvertes. A l’intérieur, le stade parait plus petit que le stade de France car il n’y a pas de piste d’athlétisme. Mais au niveau des tribunes, c’est à peu près le même nombre de places. Si vous avez l’occasion d’aller y voir un match, foncez!

World Rugby Museum:

Avec notre billet pour Twickenham, nous avions aussi des entrées au musée du rugby. Il se trouve au sein même du stade de Twickenham, sous les tribunes. C’est un musée très intéressant, ludique et très bien fait. Vraiment une activité à faire en famille si vous appréciez ce sport et que vous avez envie d’en apprendre un peu plus sur ses origines. Etant donné qu’il ne s’agit pas d’un musée dédié uniquement au rugby britannique, tous les pays sont représentés avec leurs reliques. Ce n’est pas un musée qui est barbant ou long à faire. Pas besoin de passer une heure à lire toutes les plaques à côté des objets exposés, des mots-clefs sont inscrits en gros caractères sur les murs, des vidéos passent en continu… Mais le vrai plus de cet endroit c’est la dernière partie: un endroit pour tester votre manière de jouer au rugby. Tout y passe, test de rapidité, de hauteur, de drops, de mêlée… On en resort épuisé mais le sourire aux lèvres!

Hyde Park… à vélo:

Pour sûr, c’est le meilleur moyen de faire le tour du parc en entier et un moyen très agréable pour le visiter. J’avais déjà eu l’occasion de promener dans Hyde Park mais autant dire qu’à pied, les distances paraissent dix fois plus longues et le temps passe trop vite. Du coup on a pas le temps de tout voir. Alors qu’à vélo, c’est hyper sympa. On a l’impression de vivre une expérience particulière, de se prendre pour un londonien, c’est agréable. Pour louer le vélo, rien ne sert de s’embêter, on peut louer les vélos de la ville pour 2£ par jour et les reposer à n’importe qu’elle autre station. On a mis environ une heure pour faire le tour du parc et on a tout vu. Cependant, les pistes cyclables ne sont pas très nombreuses et ne passent pas partout, du coup, on ne se retrouve jamais vraiment en plein coeur du parc. Mais quoiqu’il en soit, cette balade à vélo reste pour moi un des meilleurs souvenirs de ce week-end!

Publicités

City Guide #1 – Londres Jour 3

Voici le programme de notre troisième et dernier jour de week-end londonien. Vous pouvez revoir le premier jour ici et le second !

Dernier jour d’aventure pour nous. Réveil une heure plus tôt afin de bien profiter et dernier petit-déjeuner britannique. Nous prenons le métro en direction de Camden Town. Et quelle déception à l’arrivée. Il fait tout gris, il pleut et les rues de Camden sont désertes. Je n’avais jamais vu ça! On passe même devant l’endroit où j’avais l’habitude d’aller manger, vous savez l’endroit où l’on peut s’asseoir sur des scooters… Et bien c’est fermé et ils ont tout détruit!!! Grande tristesse qui m’envahit. Du coup, pour me réconforter, on va prendre un chocolat chaud au Starbucks de Camden Lock. Je n’y étais jamais rentré et l’intérieur est vraiment sympa avec la fresque. Quand on resort, le monde a commencé à arriver et la pluie s’est arrêté donc on fait un tour dans les boutiques assez déjantées du quartier. Puis on reprend le métro vers Tower Hill. Dernier jour un peu au pas de course alors on fait rapidement le tour de la Tour de Londres et on prend un peu plus le temps de traverser Tower Bridge. C’est un pont toujours aussi impressionnant et la vue sur les rives est superbe. On prend un bus pour la Tate Modern. Le bâtiment est toujours aussi incroyable. Il y a énormément de monde dans le musée alors on fait juste un tour rapide. On passe un peu de temps à trainer au bord de la Tamise et à admirer la vue. Puis on traverse le Millenium Bridge (les fans d’Harry Potter me comprendront) et on fait le tour de la somptueuse cathédrale Saint Paul. Puis, prise d’une envie soudaine, on prend le métro direction Marble Arch pour aller faire un tour à Primark. Oups!

En début d’après-midi, pour notre dernier point de chute, nous nous rendons à Covent Garden. J’adore ce quartier de Londres qui fait énormément penser à un village. Tout y est mignon. Les boutiques et les cafés rivalisent de mignonerie. On opte pour un bon petit repas au Pain Quotidien. On ballade encore un peut dans le coin puis il est temps de retourner à l’hôtel chercher nos valises. Organisation oblige, on réarrange les valises afin d’y rentrer tous nos achats. Notre avion décolle de Luton, l’aéroport le plus lointain de Londres. Du coup, direction St Pancras pour prendre un train puis un bus pour l’aéroport. Bye bye London!

City Guide #1 – Londres Jour 2

Après une première journée bien chargée, voici notre programme du jour 2 !

Après une nuit de sommeil de 8h et un autre typical breakfast à l’hôtel, nous prenons le bus en direction de Notting Hill Gate. Au programme ce matin: le marché de Portobello Road (Notting Hill). Nous prenons le bus 790 de King’s Cross à Notting Hill Gate. J’aime bien prendre ce bus car il permet de traverser une bonne partie de la ville d’est en ouest et notamment tout Oxford Street, donc c’est assez sympa. Une fois arrivés, nous suivons la foule vers Portobello Road. Et comme d’habitude: le charme opère! On se laisse facilement séduire par les façades colorées des maisons, les petites boutiques et les antiquaires. C’est vraiment très mignon mais bondé de monde. Puis on décide de se perdre un peu dans les rues blanches du quartier jusqu’à trouver un arrêt de bus. On redescend sur Hyde Park et le coin de Queensway. Notre but ? Louer des vélos pour faire le tour d’Hyde Park. La location de vélos à Londres est très facile. On loue les vélos de la ville et pour cela il suffit de se munir d’une carte bleue et d’aller aux bornes à côté des stations de vélos. Quelques manipulations plus tard, on enfourche nos bicyclettes et on part à la découverte d’Hyde Park. Quelques frayeurs pour moi au début car il y avait plus de dix ans que je n’étais pas montée sur un vélo mais tout s’est bien déroulé. Notre première étape a été Kensignton Palace, où nous avons appris la naissance de la princesse Charlotte (voir mon article détaillé ici) puis nous faisons le tour du Serpentine en passant par Marble Arch etc… Une ballade hyper agréable de plus d’une heure. Puis nous déposons les vélos à l’entrée de Green Park. Nous traversons le parc à pied en direction de Buckigham Palace. Evidemment, ce dernier ne perd rien de sa superbe. La bâtisse est belle et imposante. Et qui plus est, nous avons l’opportunité de prendre une photo avec l’avis de naissance de la princesse. Que du bonheur! On continue en traversant Saint James’s Park. Il y a de très belles vues depuis ce parc, notamment sur Buckingham Palace ou encore Whitehall. Nous nous arrêtons manger au self du parc pour une pause largement méritée.

Après le déjeuner, nous partons en direction de Whitehall voir la garde montée. Puis nous descendons l’avenue jusqu’à Downing Street et Westminster. De nuit comme de jour le complexe est majestueux. Les bâtiments sont tout en finesses et dorures. Un vrai régal pour les yeux. Evidemment cela grouille de monde alors nous n’essayons même pas d’y rentrer. Cet après-midi là, le temps nous presse un peu car nous retournons à Twickenham pour voir la finale de la Coupe d’Europe de Rugby. Du coup, nous partons à nouveau de Waterloo en direction du stade. Mais avant le match, nous avons l’opportunité de visiter le musée mondial du rugby qui se situe dans les locaux mêmes du stade. C’est sympa, intéressant et ludique à la fois. On en apprend beaucoup sur ce sport, ses origines, son développement, et à la sortie on peut même « tester » ses capacités en tant que joueur de rugby. Apparemment c’est pas vraiment fait pour moi! Le match est une finale franco-française mais pas mal de supporters ont quand même fait le déplacement et les anglais présents au match ont aussi choisi leur camp. Tout se passe dans une ambiance festive est agréable, c’est plaisant. Nous assistons à la victoire et à la remise de la coupe de l’équipe de Toulon. Le trajet pour rentrer à Londres est assez laborieux car plus de 55 000 personnes étaient au match. On décide de se faire un petit resto sur Leicester Square et on rentre à l’hôtel après cette journée crevante.

City guide #1 – Londres Jour 1

Je suis partie à Londres en week-end avec mon frère du 30 avril au 3 mai. Et voici notre programme du jour 1 !

Pour notre première jour dans la capitale britannique, nous avons mis le réveil à 8h30, histoire d’être prêts à partir 10h. Nous avons pris le petit-déjeuner à l’hôtel. Petit-déjeuner traditionnel avec jus de fruit, céréales, lait, fruits, toasts, confitures, beurre, thé, beans, oeufs, tomates, bacon et saucisse. Trop bon! Une fois les ventres bien blindés, nous avons enfilé nos sacs à dos et sommes partis en ballade.

Nous avons commencé par le Russel Square, à 10 minutes à pied de l’hôtel. Un très joli petit coin de verdure juste à côté du British Museum. D’ailleurs, le musée a été notre étape suivante. Je n’y étais jamais allée et c’est un endroit absolument magnifique. Nous sommes rentrés par la cour majestueuse, on se serait cru en Grèce ou en Italie avec toutes ces colonnades. La bâtisse est vraiment imposante. Puis, nous sommes allés dans le hall, sous la coupole et le sublime plafond de verre. On dirait qu’il a été tissé par Spider-Man! Nous avons simplement fait le tour du hall, de la rotonde et de deux salles consacrées à l’Egypte. C’est vraiment un musée que je retournerai visiter quand j’en aurai l’occasion et le temps. Nous avons continué notre promenade par le quartier de Shaftesbury, Shaftesbury Avenue et le Shaftesbury Theatre. C’est un peu l’équivalent du Broadway américain sauf que les théâtres ne sont pas tous sur l’avenue mais dans des petites rues aux alentours. C’est vraiment mignon. Puis nous sommes arrivés sur Leicester Square, carrefour incontournable de la vie nocturne londonienne. Nous avons évidemment vu le grand cinéma Odeon où toutes les avant-premières mondiales ont lieu. Après ça, direction le M&M’s World. Mon frère n’était jamais entré dans un magasin comme celui là. C’est vraiment fou! Comment peut-on créer autant de produits dérivés simplement à partir de bonbons chocolat/cacahuètes? Pour la suite des activités, direction Picadilly Circus, Regent Street et Oxford Street… Vous l’aurez compris: shopping en vue! Evidemment on fait un stop au magasin typically british Cool Britannia puis les grands classiques: Hollister, Abercrombie & Fitch, Topshop, Nike TownVictoria Secret, Urban Outfitters… ! Et après cette matinée intense on s’arrête prendre un burger et des frites (toujours en trop grande quantité) chez Five Guys. Un break bien mérité !

 

Après le repas, on refait un détour par Topshop pour acheter quelques délicieux cupcakes chez Lola et un bubbletea juste derrière puis direction le stade de Chelsea à Fulham. On peut faire tout le tour de stade mais malheureusement, impossible d’apercevoir un bout de pelouse. Etant donné le timing serré, la visite sera pour une autre fois. Suite à ça, on s’en va vers le parc olympique. On prend le métro jusqu’à Startford (attention c’est en zone 3). C’est un coin un peu paumé de Londres, il n’y a pas grand chose autour. La station est sous un immense centre commercial qu’il faut traverser pour accéder au parc olympique. Nous sommes montés en haut de la tour du parc. Elle est très moche (selon moi) et il n’y a rien à voir dedans. La vue est sympa d’en haut mais bon, sans plus… Et l’entrée est assez chère. Une petite déception. Du coup, on se rabat sur le centre commercial, mon frère fait une pause et moi je me lance dans un marathon shopping d’une heure. Le centre commercial est tellement grand que je n’ai pu faire qu’un seul étage sur les trois.

Pour le début de soirée, nous allons voir la finale de la Challenge Cup au Stoop de Twickenham. Il faut prendre un train depuis Waterloo, c’est très bien desservi. En revanche le trajet pour aller de la gare au stade est assez long, environ 20 minutes. Le Stoop est un stade d’environ 20 000 places. C’est assez sympa mais les supporters britanniques sont plutôt des gens sages: pas de cris, pas de chants, pas de sifflements. C’est une toute autre ambiance qu’en France! Au final Gloucester gagne le match et on reste pour la remise de la coupe. Moment très sympa!

Après notre retour à Londres, nous promenons un moment dans le quartier de Waterloo. C’est un quartier assez animé le soir, avec beaucoup de jeunes et de bars. La vue de Westminster de nuit est absolument superbe, et avec le London Eye éclairé à côté: what a view! C’est vraiment très agréable à voir de nuit. On traverse Westminster Bridge histoire de se rapprocher la magnifique Big Ben. C’est vraiment beau à voir de nuit. Puis on reprend le métro à Westminster direction l’hôtel pour une nuit de repos largement méritée.

Vivre une naissance Royale !

Le week-end dernier quand nous sommes partis à Londres avec mon frère, mon plus grand espoir était que la Duchesse de Cambridge donne naissance au second royal baby pendant notre séjour. Et devinez quoi !? C’est arrivé !!! Kate Middleton a accouché le samedi 2 mai 2015 à 8h34 d’une jolie princesse. Pour vous raconter plus en détail…

L’accouchement de Kate Middleton était attendu par tout le Royaume-Uni (et par moi aussi) depuis une dizaine de jours. Donc, quand nous sommes arrivés à Londres, j’étais toute excitée à l’idée qu’elle accouche dans le week-end (oui je sais je suis folle, Kate n’est pas ma BBF quoi!). Vendredi soir, en rentrant à l’hôtel, j’ai vaguement eu l’idée d’aller, le lendemain matin, autour de l’hôpital St Mary pour y observer l’effervescence britannique. Mais en fait, le lendemain matin, j’ai oublié.

Le samedi en fin de matinée nous avions prévu d’aller faire le tour d’Hyde Park à vélo. Du coup, on arrive à la station de métro Queensway, on loue les vélos, et on se dirige tranquillement vers Kensington Palace (résidence du Duc et de la Duchesse). Et une fois arrivé devant, mon iPhone capte une wifi et je me retrouve inondée d’alertes « Naissance du Royal Baby », « Kate a donné naissance à une Princesse », « Le Royal Baby est une baby girl » et j’en passe… Du coup, c’était l’excitation totale !! Il était 11h45 quand j’ai reçu les notifications et l’annonce avait été faite à 11h30, un quart d’heure avant. Du coup, vu qu’on était devant leur résidence, je suis rentrée dans la boutique et le hall et les anglais étaient agités et ne parlaient que de ça. Puis en continuant dans Hyde Park, on a entendu plusieurs « Oh my God, we have a Princess! ». Archi cute quoi !

Puis nous avons déposé nos vélos à l’entrée de Green Park et nous avons traversé le parc à pied afin de rejoindre Buckingham. Evidemment, il y avait du monde devant. Mais j’ai été interpellée par par le fait que le rond-point avec la statue de Victoria ne soit pas ouvert à la circulation. Nous nous sommes avancés devant Buckingham pour faire quelques photos, et là, surprise pour moi: l’avis de naissance était installé derrière les grilles du palais. Et en fait, en faisant plus attention, nous avons remarqué qu’il y avait une queue devant avec des policiers afin de prendre des photos. Du coup, au grand désespoir de mon frère, nous sommes allés faire la queue histoire de prendre en photo le fameux acte de naissance. 15 minutes plus tard, c’était chose faite, que du bonheur!

Le soir, une fois rentrés à l’hôtel, nous avons mis les infos à la télé et nous avons vu que plein d’autres events avaient eu lieu dans la journée dans la capitale, notamment le mot sur le BT Tower, la présentation de la Princesse à la foule, le retour de toute la petite famille à Kensington Palace… Et une fois encore l’effervescence, les cris & larmes de joie du peuple britannique! Et le lendemain quand nous avons repris l’avion, nous avons eu droit à un exemplaire gratuit du Sunday Mirroir avec la baby girl en front page.

Enfin bref, en tout cas c’était une expérience originale et riche en émotion à vivre pendant un voyage à Londres, et je dois quand même avouer que ça m’a ému !!

City Break // Londres #2 – la vidéo !

Le week-end dernier je suis partie à Londres avec mon petit frère et j’ai décidé de faire quelques vidéos du voyage. Alors oui, un iPhone 5S pour filmer ce n’est pas l’idéal niveau qualité et iMovie pour le montage ça fait très amateur, mais voici quand même mon petit film sur notre week-end !

City Break // Londres #1

Il y a un an jour pour jour, avec mes amies de la fac nous étions à Londres, pour 5 jours de folie !!! Nous y sommes parties après les écrits du CAPES histoire de décompresser un peu.

Jour 1 – Portobello Market, Marble Arch, Green Park, Buckingham Palace, Saint James’s Park, Trafalgar Square

A 9h du matin, nous voilà fraichement débarquées à Londres. Première étape: déposer les valises à l’hôtel qui se situe à Cartwright Gardens. Atterrissage à Gatwick donc  direction le Gatwick Express  et la Victoria Line jusqu’à Euston. L’hôtel est à 10 minutes à pied. On pose les bagages et on repart prendre le bus jusqu’à Notting Hill. Le beau temps est au rendez-vous, c’est parfait ! Première « visite » de la journée: le marché de Portobello Road. J’adore cet endroit de Londres situé dans le quartier de Notting Hill. Les maisons sont colorées et on trouve toutes sortes de boutiques vintage, des friperies, des boutiques kitsch. C’est un pur plaisir. On décide d’aller jusqu’au bout de la rue et on prend à manger dans l’un des food trucks présents. Puis direction Marble Arch et là une longue marche nous attend. Nous traversons Green Park pour arriver jusqu’à Buckingham Palace. La reine ne nous a pas invité à boire le thé, dommage ! On continue par Saint James’s Park où l’on s’extasie devant tous ces petits écureuils, au summum du cute ! On passe devant Whitehall et on arrive su Trafalgar Square. La place est majestueuse. Nos pieds commencent à nous embêter un peu alors on reprend le métro pour rentrer à l’hôtel se reposer avant la soirée. 2 heures de dodo plus tard, nous voilà reparties pour manger dans le très sympa pub Charles Lamb puis direction le Lexington où une soirée française avec concert nous attend. Soirée très sympa qui se termine à 2h du matin. Mes amies étant parties se coucher plus tôt, je rentre à pied jusqu’à l’hôtel, I feel like a Londonian !

Jour 2 – Camden Town, Brick Lane

Dimanche matin: grand soleil et chaleur ! Après un énorme traditional breakfast à l’hôtel, on se rend sur le quartier de Camden. Probablement le quartier le plus atypique et déjanté de Londres mais certainement l’un de mes préférés. On en profite pour se perdre dans les dédales des ruelles du marché et on rentre dans des boutiques toutes plus folles les unes que les autres. Une petite pause repas se fait sentir. On se dirige donc vers les « scooters » mais tout es pris. Tant pis, on passe quand même un super moment assises au bord de Camden Lock. Puis on va sur Brick Lane, le nouveau quartier à la mode de Londres, quartier que je ne connaissais pas. C’est un quartier très hype avec des graffes partout, des briques, ça fait très industriel, j’aime beaucoup ! Malheureusement mon iPhone m’a lâché avant qu’on n’arrive là-bas: pas de photos.

Jour 3 – Saint Paul’s Church, Tate Modern, London Eye, Harry Potter Studios

Après un gros dodo et encore un énorme petit-déj’, une longue balade et une très longue journée nous attendent. Direction la cathédrale Saint Paul. On s’attarde un moment devant la sublime bâtisse puis on traverse le Millenium Bridge. Gros kiff pour moi je me crois dans Harry Potter, yay ! De l’autre côté de la Tamise, on passe devant le Shakespeare’s Globe Theatre et on décide d’aller visiter la Tate Modern, musée gratuit. On passe bien 1h30 à trainer dans les galeries de ce magnifique bâtiment industriel. Bon, je vous l’avoue on ne comprend pas tout aux peintures m’enfin bon c’est quand même chouette ! Puis on continue le long de la Tamise jusqu’au London Eye. Et là, THE gros truc de la journée: on se rend à Baker Street pour prendre le bus direction… LES STUDIOS HARRY POTTER ! Juste en quelques mots: pour une fan comme moi, c’était oufissime de pouvoir les visiter, un rêve de gosse réalisé. Nous y avons passé 7h, c’était génial ! La visite des studios fera l’objet d’un article à part entière car il y a beaucoup (trop) à dire. Bref, retour à l’hôtel à 23h, crevées mais des étoiles (magiques) plein les yeux!

Jour 4 – British Library, docks, Tower Bridge, Tower of London, Big Ben, Westminster,  Hyde Park

L’avant-dernier jour, on va visiter la British Library qui se situe à quelques minutes de notre hôtel. C’est vraiment un belle découverte, le bâtiment est grandiose et l’intérieur arrive à mélanger le moderne et l’ancien: un bijou d’architecture. On prend le métro jusqu’à London Bridge et on remonte la Tamise jusqu’à Tower Bridge. J’adore cette partie de Londres, notamment les docks et la mairie. Puis on traverse Tower Bridge et on fait le tour de la Tour de Londres. C’est vraiment un endroit sympa avec ses rues pavées et ses espaces verts. Puis direction Big Ben et Westminster. C’est quand même incontournable mais on n’y était pas encore allées ! On a cherché Peter Pan sur l’horloge mais il était introuvable, déçues ! Comme le soleil et la chaleur sont au rendez-vous, on va se promener et buller dans Hyde Park pendant un long moment. C’est super agréable! On profite d’être dans le parc pour faire une bonne marche, et donner (encore) à manger aux écureuils trop cute. On finit la journée par un peu de shopping mais crevées, on rentre tôt à l’hôtel.

 

Jour 5 – shopping, Covent Garden

Dernier jour à Londres: shopping ! Picadilly Circus, Regent Street, Oxford Street… On passe tout au peigne fin et on écume toutes les boutiques qu’on a pas en France (ou du moins pas à Toulouse): Primark, Abercrombie & Fitch, Hollister, Urban Outfitters, TopShop et j’en passe ! Après cette intense matinée, un bon repas s’impose, on opte toutes pour un bon burger au Five Guys. Enorme, beaucoup de frites, ambiance au top ! On finit la journée par une visite du très joli marché de Covent Garden et un dernier tour sur Trafalgar Square.

Bye bye London ! Thanks for those amazing days !